Débloquez vos idées et votre technique sur la batterie...Comment se sentir libre et gagner en vitesse  ? Sans instrument et n'importe où. Grace au principe de permutation et à la méthode chantée du konokol.

Pour recevoir une vidéo bonus ainsi que 4 guides pdf , dites-moi dans les commentaires quelles difficultés vous rencontrez dans votre pratique de la batterie, je pourrai vous donner en réponse des astuces pour les surmonter.Guide pdf résumé de la vidéo incluant des exercices + partitions

374 réponses à “formationbatteurprotunnel1”

  1. Hello super vidéo ma difficulté est de jouer un morceau dont je n’ai pas la partition batterie et donc je ne sais pas quel fill doit etre jouer ou quel tom est utiliser

    • Salut Laurent.

      C’est un problème très fréquent ce que tu décris la.
      Selon moi, tu manques de vocabulaire sur la batterie et d’assurance rythmique(le ressenti interne des cycles rythmique) afin de pouvoir réellement écouter la musique ( sans te sentir enfermé dans l’écoute).
      Cela se débloque sans soucis, notamment en travaillant la polyrythmie ( que j’enseigne dans la formation).

      De cette façon, tu pourras, comme moi, sortir à la volée un nombre incalculable de breaks de batterie sans jamais jouer deux fois la même chose, et surtout, en restant musical 🙂

      • Salut Tamazirt.

        Si tu as des lacunes depuis longtemps, les guides vont t’aider fortement, garanti 🙂
        La formation va 100 fois plus loin… imagine les possibilités.
        Et surtout, le bonheur de pouvoir enfin jouer ce que tu as envie.

    • salut Xavier merci pour cette 1ère vidéo.J’ai un an 1/2 de batterie et je n’ai pas encore l’oreille fine pour tout capter, donc, même punition j’ai plus d’assurance avec une partition. sans; je n’ai aucune idées rien ne sort sauf ! n’importe quoi…

      • Je comprends Sylvie. Cela provient à la fois de ton manque d’expérience, mais également de la méthode que l’on t’a enseigné. Ici avec la formation, j’enseigne vraiment les lettres de l’alphabet des batteurs qui te serviront à écrire des mots par toi même… en comprenant comment un doigté s’articule naturellement autour de l’instrument, tu pourras accéder à des idées qui s’organiseront peu à peu de façon plus concrète. C’est exactement comme apprendre une autre langue…

    • Salut
      J.ai un an de batterie et encore beaucoup de difficultés à mettre en place les breaks à l’in Des rythmes.
      Donc merci pour cette première vidéo.

      • Avec plaisir Mimiche, c’est tout à fait normal d’avoir du mal concernant les breaks, les moyens d’enseigner ces pratiques sont très souvent rudimentaires, voir inexistants dans l’apprentissage traditionnel.

        si la formation t’intéresses, elle a été spécialement conçue pour les breaks et le développement de la technique.

  2. Merci pour cette vidéo, je vais essayer d’appliquer ça sur mes breaks ????.
    Sinon ça fait un moment que j’ai des problèmes avec ma technique, notamment les roulés ????, après j’ai pas encore eu le temps de voir ta vidéo sur le sujet…

    • Salut Irman, le roulé peut être assez frustrant, je comprends tout à fait.

      Il y a quelques trucs à comprendre afin de débloquer les tensions qui t’empêchent de rouler librement.
      J’explique tout ça en long en large dans la formation.

  3. Super votre vidéo.
    Je voulais vous dire que j’ai commencé à jouer de la batterie à l’oreille.
    Et au niveau de la lecture,je suis à côté de mes pompes.J’aurais besoin de votre aide.
    Merçi
    J’arrive pas à voir la vidéo complète

    • Salut Patricia.

      A l’oreille , c’est super ! Mais la lecture peut aider effectivement.

      Tu peux travailler ça en continuant de travailler à l’oreille tout en faisant le lien avec les partitions présentent dans le vidéos de la formation.

      Pour ton soucis de vidéo qui s’arrête, cela vient de chez toi.. essayes ceci pour voir la vidéo en entier :

      Une mise en mémoire tampon fréquente peut se produire lorsque la bande passante Internet du spectateur ne supporte pas la lecture de la qualité vidéo sélectionnée.
      Passez à « auto » dans le menu qualité, si cette option est disponible. Si « Auto » n’est pas disponible, passez à l’une des options de qualité inférieures.

  4. Salut Xavier, merci pour cette vidéo, je vais mettre ça en pratique dès aujourd’hui, car c’est mon principal problème sur l’instrument, mes breaks se ressemblent !

    • Excellent ! Test ça et reviens me dire ici comment ça s’est passé.. je suis certain que tu vas progresser super vite !
      Tu ne seras pas déçu.. imagines ensuite le résultat si tu appliquais ces principes pendant quelques mois.
      Une infinité de breaks de batterie à ta portée, toujours musicaux et harmonieux pour l’oreille et les mains 🙂

    • Bonjour Christian.

      C’est ton instinct rythmique qui est pour l’instant trop fragile. Test le konokol dont je parle dans la vidéo.
      J’ai développé une méthode basé sur ce principe et qui permet justement de parvenir à ressentir ce fameux 1, même en jouant des choses archi complexes derrière…
      J’ai déjà débloqué de très très nombreux batteurs avec cela…

  5. Bonjour Xavier, je n’ai pas de souci de lecture rythmique mais quand je n’ai pas de support visuel, alors là je me bloque !J’ai l’impression de ne plus rien savoir ni être capable de sortir quelque chose de mélodieux. Je suis quasi muette et je laisse faire mes mains et mes pieds sans réfléchir. Le résultat est forcément décevant !

    • Problème fréquent Isabelle, rassure toi 🙂

      Je suis passé par la, comme je l’explique dans la vidéo( tout ce que je dis est véridique à 100%).
      Et regarde ce que je peux jouer aujourd’hui ( à partir de la moitié de la vidéo 1)… sans partitions et entièrement à l’instinct…
      Cela passe par un travail mental avant tout… et une méthodologie très précise afin de te permettre de te concentrer avant tout sur les idées et les doigtés.

      J’en parle dans la vidéo 2 ( dispo dimanche).

  6. bonjour
    Très intéressant le Konocol
    j’ai des difficultés pour intégrer dans mes impros breaks ou solos
    ce que j’ai dans mon esprit car je perd le 1 assez rapidement quand les figures sont un peu complexes

  7. Bonjour Xavier
    Je me reconnais dans tes commentaires de débutant.
    Je suis sûr que tes informations me seront profitables.
    Merci.
    JPG

  8. Hello, je remet un commentaire pour avoir de nouveau le lien Pdf, car celui-ci n’a pas fonctionné.

    Je crois vraiment que tu m’as débloqué quelque chose avec ce Konokol !!
    Merci !!!

    • C’est courant Christophe.

      Les rudiments peuvent être assez frustrants à travailler quand on ne connais pas LA bonne méthode.
      Il y a de trucs à savoir afin que leur travail soit réellement profitable. J’en parle dans la vidéo 2 dispo ce dimanche.

    • Hello Guy.

      Test tout ça, tu verras que tu seras surpris du résultat. Et ce n’est que le début. Imagine ce que cela donnerait en connaissant toute la méthode 🙂

    • Merci Jean-Louis.

      As tu reçu les pdfs finalement ?

      Dés que tu as posté ton commentaire , tu as été redirigé vers une page contenant les 4 fichiers. Fais moi savoir quoi si ce n’était pas le cas…

  9. Bonjour
    Merci pour cette vidéo.
    cela fait longtemps que je ne joue plus, cela me donne envie de m’y remettre.
    Mon principal pb, je n’ai jamais su faire un roulement de tambour, j’adore celui de Innuendo de Queen.
    ce serait un bon objectif de travail.
    merci

    • Hello Mel.

      La difficulté du roulement provient de la prise des baguettes qui doit être à la fois souple et en même temps suffisamment ferme pour garder en précision.

      Tout est détaillé dans la formation ….

  10. Très belle et efficace vidéo. Ce qui me manque c’est, l’instinct rythmique. Je manque d’imagination derrière l’instrument. J’ai aussi du mal à finir un morceau, à ralentir éventuellement, ce qui fait que je termine souvent “dans le sable”.

    • Merci Jean Etienne.

      L’instinct rythmique peut s’acquérir et n’est certainement pas inné, j’en suis la preuve vivante.

      Tout ce que je raconte dans cette vidéo est 100% authentique. Si cela t’intéresses, ne manque surtout pas la vidéo 2 dispo dimanche.
      Je détaille la marche à suivre afin de dépasser ce fameux instinct rythmique en suivant ma méthode pas à pas.
      Je garanti que tu pourras enfin débloquer ce sens du rythme (CF : le témoignage des élèves de la formation).

  11. bonjour , je débute la batterie et j’ai quelques difficultés mais je pense que cette pratique peut m’être très profitable pour m’améliorer rapidement. merci pour ces vidéos qui sont très bien faite et très explicites.Merci.

    • Avec plaisir Eric. Pour t’améliorer rapidement , rien de tel que de tester directement tout ce que j’avance dans ces vidéos.
      Avec bienveillance et observation, tu pourras facilement parvenir à créer tout ce que tu souhaites jouer sur l’instrument.
      Je suis certain que tu trouveras d’autres réponses à tes questions dans la vidéo 2 qui paraitra ce dimanche.

  12. Salut,
    Je perds souvent le 1 et le compte des mesures : soit je joue comme dans ton exemple des doubles croches basiques pour me repérer facilement, soit j’essaie d’être plus musical mais, si je n’ai pas une mélodie jouée par les autres instruments, je suis complétement perdu ; c’est le cas pour les soli.

    • Salut Thomas.

      Comme je le disais dans la vidéo, je suis passé par la, et regarde ce que je joue aujourd’hui….

      C’est ton instinct rythmique qui est pour l’instant trop fragile. Test le konokol dont je parle dans la vidéo.
      J’ai développé une méthode basé sur ce principe et qui permet justement de parvenir à ressentir ce fameux 1, même en jouant des choses archi complexes derrière…
      J’ai déjà débloqué de très très nombreux batteurs avec cela…

  13. salut xavier
    c’est exactement mon problème le manque de créativité.c’est meme
    ennuyeux pour moi et ceux qui m’écoutent.je n’arrive pas à creer une bonne musicalité,et ta méthode est tres interessante,je m’y emploi
    des aujourd’ui.merci

    • Super Patrick. Fais moi un retour ici sous ton commentaire dés que tu as testé.

      Je suis absolument certain à 150% que cela va t’aider 🙂

  14. Bonjour Xavier,

    Mon souci est de pouvoir continuer à compter les temps pendant les breaks.
    Super première video, comment visualiser les suivantes ?
    musicalement.

    • Bonjour Gérard.

      La deuxième vidéo sortira ce dimanche matin. Tu recevras un mail comme pour celle-ci.

      Compter les temps et jouer en même temps ce n’est pas réellement la bonne solution. Le truc c’est de parvenir à apprendre à ressentir le cycle de 2 temps et ensuite le cycle de 4 temps.
      Cela s’apprend, notamment en chantant et en clapant les temps dans les mains( étape 1), il y a une manière de chanter et de compter les temps. A force, le cycle rythmique s’ancre dans l’inconscient et LA, magie : plus besoin de compter.
      Je détaille tout de A à Z dans la formation, reste bien à l’affut si cela t’intéresse.

  15. Merci pour cette vidéo Xavier, depuis mon déménagement je ne peux plus que taper sur mon pad (pas de batterie de appartement) et je n’aurais jamais pensé à pouvoir travailler mes breaks sur pad.
    Je vais tester ta méthode même si j’ai du mal avec le Konokol 🙂
    D’ailleurs sur la vidéo tu t’arrêtes de chanter en montant en vitesse, arrives tu à le chanter dans ta tête en accélérant ou est ce juste de l’instinct?

    • Bonjour Alban. Je peux le chanter assez vite, bien qu’il y ai toujours un stade ou la vitesse de mes mains supplantent la vitesse de ma diction 🙂
      Le truc c’est de chanter lentement afin d’assimiler le doigté et surtout : le cycle rythmique qui doit être clappé ou joué quelque part sur ta batterie.
      Dans la vidéo, je tape le temps au pied même quand je chante ou joue 6+4+3+3. Si tu chantes, tape le temps et les cycles dans tes mains, très lentement pour commencer.
      Tout est détaillé dans la formation.

  16. Je joue dans un bigband et j’ai de la peine à démarrer ou d’entrer franchement dans le tempo de manière précise dans certaines pièces. Notamment avec les mesures en C barré.

    • Bonjour Serge. C’est un soucis lié au manque de présence et de conscience de la pulsation musicale avant que tu ne joues.

      Un truc : chanter la musique dans ta tete AVANT de commencer à jouer. Prend le temps de ressentir le bon tempo correctement avant de démarrer. Une intériorisation profonde et mentale du tempo avant de jouer la moindre fait toute la différence.
      En travaillant ton sens du rythme comme je l’effleure dans cette vidéo, tu pourras fortement évoluer dans ton assise rythmique. Cela demande un coaching régulier et un accompagnement sur le long terme, mais je GARANTIS le résultat.

  17. bonjour xavier,
    mes pricipales difficultés à la batterie sont :
    – la dextérité
    – la precision et la rapidité à la grosse caisse
    – le manque d’originalité des breaks

    • Bonjour David. Je traite de tout cela en long en large au sein de la formation. Et je garantis le résultat !

      Fais moi savoir si tu es intéressé.

  18. Bonjour Xavier,
    Je ne suis pas musicien et plutôt débutant, j’ai du mal a m’organiser pour jouer sur de la musque et je fais toujours pareil s’est nul…et si j’essaie un fill c’est la cata… Donc je fais principalement des exercices mais c’est pas très motivant… mais je ne lâche pas, mais j’aimerais me faire davantage plaisir. merci d’avance !

    • Bonjour Bertrand. Si tu pratiques la musique( même si cela ne te satisfait pas), tu es musicien !

      Pratiquer des exercices sans savoir à quoi ils servent, ce que l’on peut en faire, pourquoi on les travaillent, c’est ULTRA démotivant. Surtout si on ne peut pas appliquer cela dans un cadre concret…
      Le tout c’est de faire un lien entre la théorie et le concret. Et ça, il y a peu de profs qui abordent les choses de cette façon.
      Se faire plaisir, c’est finalement assez facile si on a le bon guide , la bonne démarche pour aller du point A au point B, et si l’on sait comment le jouer.
      Faire des fills, cela s’apprend, on ne vient pas sur cette terre avec une aura magique qui nous proclame musicien. J’étais comme toi, et c’est pour cela que j’ai créé cette méthode, et je suis maintenant certain (témoignages à l’appui ) que ma méthode fonctionne. Et PERSONNE n’enseigne la batterie de cette façon…

      Tu en sauras plus dimanche matin sur les trucs indispensables. Ça risque de te secouer un grand coup !

  19. hello Xavier, je pense que ma principale difficulté est celle que finalement je m’impose. Je sais, ça n’est pas clair, mais en y réfléchissant mieux, si l’on veut avoir cet esprit de liberté derrière l’instrument, il faut sortir du carcan éducatif proposé et essayer de nouvelles choses…
    comme le konokol?
    sinon mon jeu au pied est bien pourri….
    au plaisir de te lire à nouveau, illustré par de joli PDF.
    Merci

    • Bonjour Christian.

      Tu as tout à fait raison, le premier ennemi c’est notre peur de tester de nouvelles choses ( la peur de l’échec est plus forte que l’envie de rester dans la sécurité).
      Concernant les breaks de batterie, c’est particulièrement VRAI. Et le Konokol c’est l’outil de RÊVE pour ça.

      Pour le jeu au pieds , je détaille + d’1h30 de techniques en vidéos dans la formation rien que sur ce sujet, tu as Largement de quoi faire pour t’améliorer techniquement, mais surtout pour ne plus JAMAIS manquer d’idées et retomber sur tes pattes.

  20. MErci, très intéressant. Je rencontre des difficultés avec mes membres inférieurs. Quand je joue à la fois la charley (au pied) et des motifs à la grosse caisse, je ressens des raideurs et cela me faire perdre ma précision sur la grosse caisse (je joue les talons levés avec les deux pieds). As-tu des astuces pour résoudre ce problème.
    Bravo pour tes videos et ta pédagogie.

    • Merci Jacques.

      1 : joue talon au sol et lève ton pied seulement lorsque c’est nécessaire.
      Il existe 8 techniques de grosse caisse adaptable en fonction de la situation rencontrée.
      Dans la majeur partie des cas, le talon levé n’est pas nécessaire, cela concerne seulement un partie des motifs que tu joues et pas la totalité.
      On peut apprendre à passer d’une technique à l’autre avec le bon guide.
      2 : travaille lentement ta coordination pied gauche pied droit afin de synchroniser tes mouvements , c’est la clef.
      3 : recule ton assise vers l’arrière de façon à te redresser, tu te penches certainement trop vers l’avant ce qui explique ton manque de précision du au déséquilibre engendré lorsque tu joues les deux pies levés.

      Je détaille tout ça et bien plus encore dans la formation.

    • Bonjour Jean François. Oui , c’est la base , mais il en existe bien d’autres …

      Disons qu’avec ça tu peux explorer la base du principe. Je détaille tout dans la formation de A à Z, en sachant qu’il y a des combinaisons de 2 ,3, 5 ,6 7,8, 9.
      Et qu’on peut jouer des trous dans ces combinaisons… je donne quelques exemples dans la vidéo 2 dispo dimanche.

  21. Slt Xavier. Tt d’abord bravo pour ta pédagogie et ton approche pour aborder des rudiments élémentaires via les onomatopées indiennes. Je suis batteur pro depuis longtemps et surtout prof maintenant, et j’ai apprécié ta façon ludique d’aborder tous ces doigtés essentiels ! Au plaisir de voir les prochaines videos ! Merci.

    • Bonjour Damien.

      Ce n’est pas forcément cette partie qui est la plus difficile quand on sait ou aller et comment l’aborder de façon progressive.

      Souvent , les batteurs veulent s’essayer à des chose trop complexes pour eux. Et la, c’est la cata et ça prend du coup beaucoup de temps..
      Mais avec ma méthode archi progressive, ça ne prend qu’une petite année, alors que d’autres mettrons 15 ans pour finir par tourner en rond.

  22. Bonjour , j’ai pu assister il y 20 ans à une master-class donnée par Claude Gastaldin qui expliquait déjà cette façon d’aborder les fills en particulier pour les quintolets et septolets. Cette approche est très intéressante, la difficulté est de pouvoir y penser en jouant pour que cela soit naturel et que ça sonne . Pas si simple

    • Bonsoir Phil.

      Les quintolets et septolets, cela représente des années de travail afin de parvenir à jouer ne serait ce que quelques décompositions de base.
      Je parle ici de ressenti librement la double croche , et les triolets, ce qui pour la majorité des batteurs est amplement suffisant.

      J’aborde les quintolets en fin de formation, et pour te rassurer, il y a une marche à suivre très précise que j’ai développer dans cette formation.
      C’est justement le coté progressif ainsi que le lien entre les polyrythmes et les doigtés qui créent la liberté sur l’instrument. En suivant la démarche, cela ne prend pas autant de temps que cela.
      10 mois tout au plus pour un batteur d’expérience comme toi, et je transforme littéralement ton ressenti du rythme et ta spontanéité sur la batterie. Et le must : c’est fun et ludique 🙂

  23. Bonjour, pour moi la difficulté se traduit par un manque de fluidité lorsque je passe d’un rythme à un fill et je pense qu’avec cette méthode tout devient plus facile. 2ème difficulté c’est ma main gauche.

    • Merci pour cette vidéo, ma principale difficulté est d’être le plus libre possible par rapport à une structure lorsque je veux improviser. en particulier dans les mesures impaires.
      Cordialement.

      • Bonjour Jean paul.

        C’est tout à fait normal, les mesures impairs demandent un travail spécifique en plus du travail déjà effectué sur le 4/4.

        Ceci dis, en travaillant ton instinct rythmique sur le 4/4 et en poussant cet instinct dans ses retranchements, tu peux aisément parvenir à faire grandir ton aisance à jouer sur les rythmes asymétriques.

    • Bonjour Jo.

      Cela provient d’un manque de connaissance des doigtés de base ainsi que de quelques principes permettant notamment de pouvoir aisément enchainer les rythmes et les breaks.

      Difficile de te répondre uniquement par message, mais tu auras tr! certainement d’autres éléments de réponse dans la vidéo 2 dispo dimanche.

  24. Bonsoir,
    merci pour votre vidéo très intéressante … je vais appliquer cela très vite …
    mon problème et justement la régularité dans les fils …

  25. Bonjour,
    Très bonne vidéo comme toujours.
    J’ai énormément de mal à enchaîner les doubles frappes sans me perdre.
    Musicalement

    • Bonjour Patrice.

      Pour la double frappe, il y a des trucs à connaitre, notamment le fait synchroniser ton mouvement sur un rythme bien précis, justement afin de ne pas te perdre.

      J’explique tout ça en détail dans la formation.

  26. Bonjour Laurent. J’ai débuté la batterie au mois de Janvier 2018. Je suis les cours auprès d’un professeur. Ce dernier m’a donné des exercices. Mais ayant plus de la cinquantaine, je souhaite approfondir mes connaissances rapidement. Où j’ai des difficultés, c’est écouter une musique que je souhaite jouer. Mais sans partition, et n’ayant pas les connaissances nécessaires, j’ai des difficultés à reprendre correctement le morceau à jouer.

    • Bonjour Jean Mary.

      C’est Xavier ici ( et pas Laurent, mais ce n’est pas grave).

      Si tu veux jouer sur de la musique, la clef c’est justement de supprimer les partitions et de développer ton oreille et ton attention sur la musique.
      Jouer de la musique avec partitions, c’est un peu comme apprendre à tirer à l’arc en regardant le manuel au lieu de regarder la cible… tu peux le faire , mais tu risques de manquer souvent le centre de la cible…

  27. Salut Xavier, salut à tous,
    Je découvre cette autre manière d’entrer dans l’univers de Trilok et autres batteurs indiens.
    J’ai moins de trac à ouvrir une impro mais j’ai aussi hâte d’appréhender ta méthode qui m’ouvriront la perspective du Konokol.
    Moi qui suis plus auditif que lecteur, ta méthode m’intéresse énormément.
    A bientôt

    • Hello Fred.

      Ma méthode s’inspire des courants indiens mais est très différente de leur manière d’enseigner la musique.
      J’ai tout axé sur la musique occidentale de façon à bypasser nos blocages naturels sur cette musique.
      Agostini c’est super , mais cela enferme quand même pas mal notre instinct. Pour se libérer sur l’instrument, il existe d’autres approches radicalement différentes, et je suis l’un des seuls à l’enseigner de cette façon, en particulier sur le web et à distance.
      Plus d’infos dimanche.

  28. Merci Xavier pour tes doc PDF. Je suis la méthode Agostini depuis quelques années. C’est déjà infini. Mais tu ouvres d’autres voies.
    Cela paraît toujours simple de prime abord, mais le travail paie toujours.
    A+

  29. Bonjour depuis que je suis batteur pro j ai fait des progrès
    en ce moment j ai des difficultés à garde le temps quand je joue je n arrive pas a compté et a joué des breaks c’est mon calvaire

    • Hello Dimitri. Ravi d’apprendre que tu a fais de progrès grâce au blog.

      Imagine ce que cela serait en suivant une formation. Je peux répondre sans aucun soucis à tes difficultés de comptage et de ressenti naturel des breaks.
      Dis moi si cela t’intéresses.

  30. Bonjour Xavier,
    Merci pour tes conseils toujours très précieux et très justes, quand au calvaire du break ou solo qui est ma faiblesse. J’attent Avec impatience la prochaine vidéo sur les cinq mouvements et déplacement sur l’instrument qui devrais enrichir notre jeu vers l’ascension.
    Amicalement.

    Éric Vanhecke

    • Bonjour Eric.

      Tu ne seras pas déçu. Les 5 doigtés offrent une approche accessible de l’instrument, mais surtout , des possibilités infinies. Plus d’infos ce dimanche.

  31. Bonjour
    57 ans je débute a la batterie.
    Merci pour ces conseils, que je vais m’empresser de pratiquer car j’ai ce problème de manque de créativité dans les break et solo.
    Merci

    • Bonjour Fabrice.

      57 ans , un peu comme Jean Michel qui témoignage dans la vidéo et qui a débuté il y a un peu plus d’un an.

      Avec de l’envie et de la passion , tout est possible. Tu verras qu’en testant seulement quelque principes que j’explique ici, tu vas déjà débloquer pas mal de choses…

  32. Salut xavier merci pour tes conseils. Je suis bloqué dans mes break peur de perdre le tenpo ! Je suis trop crispé derrière la batterie . Je ne joue pas libéré merci

    • Bonjour David.

      Je comprends parfaitement ta peur de perdre le tempo. C’est justement car tu n’as pas encore acquis cet instinct rythmique dont je parle dans la vidéo que tu ressent cette peur.
      La bonne nouvelle : cela s’apprend. Plus de crispations une fois que tu ressent le rythme librement.

    • Bonjour Jean robert. Il y a des techniques indispensables à connaitre qui peuvent te permettre de parvenir à faire un beau roulement.

      Et ce n’est pas forcément la vitesse des bras qui prime, mais la pince que tu as dans tes doigts. Avec celle-ci, peu d’effort à fournir pour un roulement.
      Plus d’infos dans la formation si ça t’intéresses.

  33. trés créatif ce que tu developpes à partir du konokol !
    Merci de le partager !
    PS: j’aurai le plaisir de te voir jouer prochainement avec sinister sister à charleroi .

    • Merci Jean Luc.

      Sinister Sister ! Je t’avoue que je n’ai pas encore étudié leur répertoire: )
      Chaque chose en son temps. Et le partage est fait avec grand plaisir !

      • Bonjour Xavier, j’ai plusieurs problèmes, de mon côté :
        1) la souplesse
        2) la faiblesse de ma main gauche
        3) la limite de ma créativité
        Je souhaiterais gagner en aisance et en rapidité (souple, la rapidité)

        • Bonjour Pierre. J’aborde l’entièreté de ces sujets dans l’ensemble des cours de la formation. Pour la souplesse des poignets, j’ai plusieurs heures de vidéos sur le sujet.

          Pour les idées, + de 35 heures de contenu. Bref, il y a de quoi faire…

  34. Bonjour Xavier,
    Dans l’attente d’un local adapté dans mon habitat l’année prochaine, je dirais que la difficulté principale que je rencontre est la gestion du peu de temps que je passe derrière ma batterie.
    Toujours le même questionnement lorsque je m’installe derrière mon instrument: vais-je travailler des rudiments? (lesquelles, combien de temps?), reproduire des rythmes (toujours les mêmes, avec les mêmes breaks…), travallier la partition d’un morceau d’un de mes groupes favoris (en ce moment The Doomed du groupe A Perfect Circle et ses 3 coups de grosse caisse qui me chauffent tellement le tibia que je finis handicapé :)), ou partir dans de l’improvisation m’apportant peu de satisfaction. Je n’ai pas le sentiment de progresser de manière optimale, et bien qu’ayant une réelle envie d’apprendre et me faire plaisir sur cet instrument, j’avoue que ma motivation en prend un sacré coup, en apprenant un peu sur le tard (42ans), ne jouant dans aucune formation, en rencontrant toutes les difficultées propres à l’apprentissage, seul sans accompagnement…
    Je manque de cadre, de toute évidence.
    Encore merci pour ton travail et ta pédagogie

    • Salut Laurent. Ton soucis est très fréquent chez les batteurs.

      Ton tibia chauffe certainement car tu emplois une technique qui n’est probablement pas adapté au morceau et à la figure que tu joues.
      Un cadre dirigé comme celui d’une formation online pourrait certainement t’aider à y voir plus clair. C’est le danger d’internet ou tout est dispo et de la solitude inhérente aux nouvelles technologies.
      Je ne saurai mieux te conseiller que de te décider à être accompagné par un batteur expérimenté. Tu gagnerai du temps, de l’argent, et surtout tu prendrai enfin du plaisir à travailler l’instrument en comprenant pourquoi tel ou tel doigté devrait être employé dans tel ou tel contexte…

    • Salut Stéphane.

      Le truc c’est de développer ton oreille et ton instinct rythmique.
      Ce que tu décris la, c’est comme vouloir converser en russe alors que tu peux que répéter les phrases clefs de ton mini guide de russe.
      Pour avoir une conversation en Russe , il te faut connaitre les mots, les constructions de phrases, le grammaire etc..
      Pour la batterie c’est pareil. Et c’est justement ce que je fais dans cette formation.

  35. Batteur debutant, j’ai encore enormenebt de mal a placer des fills et revenir au rythme. Le phrasé du konokol semble prometteur, mais j’ai tellement d’autres elements a developper…

    • Hello Eric.

      Une chose à la fois. On ne peut pas tout travailler en même temps. Le sens du rythme est une chose qui n’est généralement jamais travaillé chez les batteurs.
      Et c’est une grosse erreur, car celui ci donne accès à de très nombreuses chose qui seraient, sans le travail préalable du rythme grâce au konokol, réellement très difficiles à retenir.
      La clef, c’est de libérer ses pensées grâce à un sens du rythme plus aiguisé, afin de libérer ton potentiel dans d’autre domaines…. de cette façon , tu progresses vite, et tu réalises un travail global et en profondeur.

  36. Bonsoir Xavier,

    cela fait 5 mois que j’ai commencé ta formation et je peux dire que je ressens d’avantage de liberté dans l’indépendance, beaucoup plus de souplesse dans les poignets et de dextérité. Je recommande cette formation, on ressent le sérieux, rien n’est fait au hasard. Un grand merci à toi !

  37. J’ai 65 ans ,je joue de la batterie depuis 6 ans . J’ai pratiqué la méthode Agostini et en parallèle des cours au groove center à Lyon . Mon problème majeur actuel se situe sur l’écoute .Lorsque je n’ai plus la partition je suis en difficulté .J’arrive à un stade ou j’ai envie de connaître autre chose et les vidéos que je viens de visualiser sur ton blog m’incitent à adhérer à ta formation .

    • Bonjour Christian. Cette formation comme tu e dis : c’est AUTRE CHOSE que ce qui est enseigné ailleurs.

      Je t’encourage vivement à tester cette approche. Je crois que tu as déjà visionné la vidéo 2. Réouverture des portes jeudi 06 septembre.

  38. J’ai commencé la batterie il y a 3 ans et le sentiment de tourner en rond. J’avais entendu parler du konokol mais pas eu d’exemple de mise en pratique. Cette vidéo porte un éclairage très intéressant. A essayer des que possible …
    Merci pour ce partage

    • Salut Christophe. 3 ans , c’est parfait pour s’essayer à une autre approche. Le konokol est LE truc qui m’a permis d’arriver au niveau que j’ai actuellement.

      Plus d’infos cette semaine sur la formation si celle-ci t’intéresse.

  39. Bravo pour tes vidéos que je regarde toujours avec beaucoup d’intérêt.
    J’aimerais pouvoir travailler davantage mon instrument malheureusement je ne dispose pas d’assez de temps.
    Sinon malgré un niveau correct, je rencontre lorsque je joue sur scène des soucis de trac et de manques de confiance en moi. Cela me pèse et me gâche le plaisir.

    • Hello Fred.

      Le trac peut être un problème. Le truc c’est d’avoir suffisamment confiance en toi afin de ne pas te laisser influencer par ces émotions négatives.
      Un travail de la musique plus en profondeur pourrait certainement aider, de façon à ne plus te concentrer QUE sur la musique et plus sur les soucis techniques, le tempo, les idées , etc…

      Plus tu pourras jouer avec spontanéité(sans manquer d’idées) plus tu te sentiras à l’aise, et bye bye le trac !

  40. Merci pour tes vidéos Xavier !

    J’ai 2 petits soucis avec l’instrument (bien qu’étant Intermittent, j’ai donc plus que des bases solides) mais c’est le manque de clarté quant à ma routine de travail, et j’ai l’impression de perdre tous mes moyens quand je joue sur du matos qui n’est pas le mien, c’est assez déroutant 🙂

    Voilà merci beaucoup pour le contenu!

  41. Salut, alors moi ma difficulté c’est au pied, c’est a dire que quand j’actione ma pédale, mon pied décolle tout le temps alors qu’il faut rester toujours en contact avec

  42. super pour rompre la monochromie des fills avec une nouvelle liberté sans avoir besoin d’en apprendre de nouveaux par coeur
    je vais rester sur le pad un bon moment je vais aussi partir de la main gauche pour le TA

  43. Bonjour Xavier,
    tu mets déjà le doigt sur mes difficultés dans cette première vidéo : l’instinct rythmique (par exemple même quand j’improvise en chantant des breaks sur un morceau que je connais la plupart du temps je ne retombe pas sur le “1”, très frustrant!). Et j’ai beaucoup beaucoup de mal à improviser des breaks même simples sur du poum tchac poum tchac autres qu’accentués sur les 4 temps. Très difficile pour moi de jouer des breaks avec des silences ou des coups sur les contre temps ou pire les 2e et 4e double croches sans me perdre. Et surtout l’impression que le travail des roulés/moulins etc ne m’aide pas vraiment sur la batterie…

    • Bonjour . Cela indique une crispation de te muscles lorsque tu joues. Avec une bonne technique ( que j’enseigne dans la formation) tu peux jouer sans soucis pendant des heures sans te fatiguer…

  44. Bonjour Xavier
    Mon gros souci sur la batterie les fills je ne retombe jamais bien je suis souvent à l’envers.
    Faut tout le temps que je compte pas drôle.
    Cette vidéo est géniale sa va j’espère m’aider à résoudre mes fills autrement .

    • Bonjour Josette. Oui, la vidéo 1 est UNE des clefs qui te permettra de résoudre tes breaks qui retombent à l’envers.
      Le truc c’est de parvenir à mentaliser suffisamment l’information pour te permettre de ne plus JAMAIS compter.
      Cela s’apprend sans aucun soucis, mais demande un accompagnement afin d’exploser tes barrières, et LA, c’est vraiment le bonheur sur l’instrument.

    • Bonjour Bruno.

      C’est l’occasion de te faire encadrer afin de garder le feu sacré de ta curiosité… et surtout de prendre plaisir à ta reprise de la pratique.

  45. Bonjour Xavier,

    J’ai commencé la batterie en autodidacte. J’ai des problèmes de vitesse, notamment lors des déplacements entre les éléments de la batterie mais également des problèmes techniques (roulements…).

    • Bonjour Philippe. Super de faire ça tout seul. C’est la meilleur manière d’apprendre.

      Ceci dis : une structure plus établie te permet de progresser beaucoup plus vite en évitant de travailler des choses inadaptées à ton expérience.
      C’est un raccourci vers le fun et plus de plaisir à la pratique de l’instrument.

  46. Bonjour Xavier,
    J’ai des problèmes pour évoluer en rapidité sur les roulements.Les breaks sont pas toujours précis dans l’enchainement. A part cela ta vidéo est super et encourageante à pratiquer.

    • Merci Alain.

      Les breaks sont souvent un soucis chez les batteurs, la technique aussi. D’où mes recherches afin de pouvoir aider un max de monde.
      Si tu veux VRAIMENT résoudre ce soucis, les portes de la formation s’ouvrent jeudi, et je garanti les résultats…

  47. Cela va beaucoup m’aider à me repérer dans le temps, mais comment utiliser le konokol sur un break où on marque un ou des silences entre deux doubles croches? ex takidimi =>ta.dimi avec la deuxième double croche non jouée.

  48. bonjour Xavier !
    merci pour cette vidéo ! pour ma part j’ai un bon niveau, je sais faire plein de choses mais lorsqu’il s’agit de solo ou créer de nouveau fills pendant un morceau, là mon cerveau s’arrête … lol ! je sais jouer sur partitions même très difficile mais je bloque sur la créativité… Donc cette vidéo va certainement m”aider.
    Cordialement

  49. Hello Xavier,

    Merci pour la vidéo.
    Mon principal problème est d’arriver à me retrouver dans un cycle de 4 mesures quand je joue des phrases qui ne retombent pas sur les 1ers temps.

  50. Bonjour Xavier,
    pour penser le konokol dans ma tête et en même temps ressentir la pulse, j’ai repéré sur quoi tombait le 1, le 2, le 3 et le 4 dans le phrasé du konokol. Ça m’aide.
    Mais quelque fois, je ne pars pas forcément sur le bon débit après une ou deux mesures de pattern. Du coup, j’arrive en avance ou en retard.
    Comment faut-il travailler mis à part avec le métronome ? Est-ce qu’au bout de nombreuses répétitions, on arrive à se caler ?
    Merci pour ton travail mis à notre disposition et ta grande motivation à nous faire progresser.

    • Hello Corinne.

      Répondre à ta question n’est pas si simple, si j’ai créé une formation de 50 cours et + 30 heures en vidéos, c’est justement pour expliquer comment travailler le konokol.
      Je me suis rendu compte qu’un accompagnement est nécessaire afin de donner un cadre à cette pratique… plus d’infos ce jeudi pour participer à la formation.

    • Bonjour Jean claude. Tu commences lentement, très lentement.

      Le tout étant de parvenir à atteindre une vitesse qui TE satisfait. Pas de vitesse indiquée.
      Le plus vite est le mieux lorsqu’il s’agit de travailler un doigté. En sachant que moins tu dois penser à ce que tu joues , plus tu pourras jouer vite.
      La clef est donc dans la décomposition lente afin de te permettre d’intégrer inconsciemment les mouvements.
      Une fois cela fait, tu virtuellement plus aucune limite.
      80 bpm, 100 , 120 bpm , peut importe tant que tu es satisfait de ce que tu joues: )

  51. Binjour Xavier
    Je suis un grands amateur de JAZZ Je suis des cours de lbatterie au concervatoir er je fais partie du groupe de JAZZ mon plus grand souci et malgré les conseilles de mes profs quand je fais des Roulés je finis trop souvent par un BUZ et ça malgré que je passe 45 minutes par jour sur mon pad à faire des Roulés
    Y at’il une astuce ???

    Merci

    • Oui Vincent, mais c’est difficile à expliquer par écris 🙂

      Je donne pleins de trucs pour jouer des roulés et pour travailler l’improvisation et le jazz dans la formation…

      PS : j’ai joué avec Dave douglas et Ibrahim Maalouf et J’ai rencontré plusieurs fois Dejohnette si tu connais ( il a adoré joué sur mon set up de cymbale lors de notre rencontre à Shangai).

  52. D’abord merci Xavier pour ta vidéo! J’en avais déjà vues de toi présentant le Konocol et qui m’avaient vivement interpellées car je chante les rythmes mentalement pour m’aider mais je n’avais pas réussi à entrer dans ta pratique. Comme déjà dit auparavant, je ne retombe pas toujours sur le 1. Je n’ai même pas de métronome et même si je croyais avoir le “rythme dans la peau”… ce n’est pas toujours ce que je veux ou pense faire. Ma main gauche me ralentit, la vitesse des breaks est un problème. Je privilégie l’entrainement et la découverte en accompagnant des musiques que j’aime car j’apprends mieux avec le plaisir et du coup, je joue beaucoup à l’oreille. Aujourd’hui je comprends mieux ton enseignement mais je peine à associer dans le Konocol le nombre de frappes, avec le rythme et avec quelle main – par exemple TAkite avec DGG ou DGD ou GDD… Merci de m’en dire un peu plus avant de te suivre éventuellement.
    D’autre part, j’ai eu du mal à pratiquer le pad en même temps que toi à la vidéo, car on te vois de face et on voit G quand tu dis D… J’attends la suite avec impatience.

  53. REre Xavier, J’ai revu ta vidéo avec des pauses pour pratiquer au pad, et je comprends ce que ce que tu dis! (à ma décharge 62 ans + batterie = remède suite à burn out total et 4 mois de batterie sans prof particulier mais un immense plaisir de réaliser mon rêve de l’âge de 15 ans et d’accompagner mes groupes préférés avec les félicitations de ma famille…

  54. Re bonsoir Xavier, tu viens de m’ouvrir un nouvel horizon. J’avais déjà commencé le charley à 16 croches avec difficultés mais là, juste avec ta 1ère vidéo, tu m’ouvres un infini de breaks!!! Merci déjà pour ce que tu vien s de m’apporter!!!

  55. Super, maintenant je comprends mieux. J’ai toujours le même problème, sur chaque morceaux que je joue avec mon groupe je fais toujours les même breaks et chaque fois que j’essai de changer je suis hors du tempo. Merci Xavier

  56. Bonjour Xavier.
    C’est vrai que j’ai tendance à toujours jouer les mêmes breaks. 4x4x4x4.
    Ta technique à l’air très liberatrice.
    Je vais essayer le konokol dare dare.
    Cool et merci.

  57. Bonjour Laurent
    Super travail encore une fois.

    Mes principales difficultés sont :
    le touché à la batterie c’est à dire savoir maîtriser les ghosts notes sur chaque éléments quand il le faut et comme il le faut .
    D’un point vue général c’est de jouer avec la bonne sensibilité;le bon dosage 😉
    Egalement toujours des problèmes d ‘indépendance et une certaine stagnation à répéter souvent les mêmes break….

  58. Salut Xavier,
    Mon probleme est la grosse caisse. J’ai de la peine a assouplir le pied y gagner en vitesse.
    Egalement assouplir les poignets.
    Merci a bientôt.

    • Salut Sébastien. Pour la souplesse des poignets et la grosse caisse, il y a + de 2h30 de vidéos dans la formation qui ne parlent QUE de ça…
      En plus de tout le reste, il faut savoir que la vitesse ne sert à rien si tu ne ressent pas le rythme plus naturellement …

  59. Bonjour Xavier,
    je trouve que mes limites sont, comme tu le disais dans la vidéo, de m’enfermer dans un registre binaire lors des break notamment. j’ai du mal, par exemple, à comprendre comment faire pour passer du binaire au ternaire. Mes difficultés se situent également dans la tenue du tempo (tomber juste sur le 1er temps, tendance à accélérer dès que je change le rythme) et la précision (justesse des coups, en particulier grosse caisse).
    ps: merci pour cette vidéo très intéressante, j’avais déjà eu l’occasion d’écouter dans la musique indienne, ce genre de phrasé qu’est le konokol (shakti je crois).

    • Bonjour Cédric.
      Shakti tout à fait 🙂
      La différence est qu’ici j’emploie les syllabes pour créer une série d’exercices didactiques.
      Cela libère pas mal de choses…

  60. Bonjour xavier,
    Une de mes difficultés est de monter en vitesse.,et la deuxième qui n’est pas des moindres est de jouer sans partition.
    Sans oublier lorsque je me lance dans un fill de bien retomber sur le temps.

  61. Merci pour ta pédagogie.La méthode Konokol effectivement apporte l’aide indispensable à la mémorisation, automatisation et précision.
    J’apprécie tout tes efforts qui nous soutiennent et accompagnent nos efforts.

  62. Bonjour, cette méthode est plutôt sympas et sûrement tres efficaces, je vais mis essayer au plus vite ! Mai pour moi actuellement la plus grosse difficulté est l’indépendance mains droite pieds droits …

    • Bonjour Laurent. L’indépendance main droite pied droit est un soucis que BEAUCOUP de batteurs rencontrent.

      La bonne nouvelle : en employant la bonne méthode, tu peux sans aucun soucis parvenir à débloquer tout ça, et pour une effort somme tout assez léger.

      J’en parle dans la vidéo 2, il y a un chapitre entier dans la formation consacré à ce soucis de main + pieds…

  63. Bonsoir Xavier, merci pour cette vidéo et ces conseils avisés pour nous donner plus de créativité.
    Le souci dans mes breaks c’est qu’ils sont chargés en notes me semble t’il. J’arrive bien sur le premier temps mais je me décale dans l’indépendance pied/mains.
    A cela s’ajoute un pied droit qui n’est pas sûr.
    Du coup j’ai l’impression que ma jambe tremble et ne maitrise pas les doubles coups de grosse caisse comme je voudrais. J’avoue que la vidéo sur les doubles coups de grosse caisse m’a beaucoup aidé.
    J’attends donc avec impatience la deuxième vidéo et me mets au boulot sans attendre..

    • Bonjour Franck. Ce que tu décris la, c’est à mon sens un soucis lié à l’intégration des différents doigtés. Il y a une façon de comprendre la batterie qui te permet de ne plus jamais avoir ce soucis de synchronisation mains pieds une fois que tu arrives sur le premier temps. Dans la formation , j’explore tout ça en long en large, je vais très loin dans les concepts qui permettent de jouer des choses créatives et surtout : de ne jamais jouer deux fois la même chose. Quel plaisir quand on a assimilé le matériel…..

      Reste focus sur la prochaine vidéo, et je te garanti que tu obtiendras des réponses à tes questions. en sachant que la formation va BEAUCOUP plus loin dans les détails que ce que je peux expliquer ici en quelques minutes.

      Tout est décortiqué et murement réfléchi pour résoudre les soucis techniques…. et le must : j’apprends même à jouer moins de notes tout en permettant de donner cette impression de fraicheur et de puissance dans chaque break.

  64. Bonjour Xavier,
    Super méthode et c’est vrai que cette technique de chant indien permet des “transcriptions” géniales, après évidemment il faut la bosser pour qu’elle devienne complètement instinctive.”
    Bravo encore,
    Giloup

  65. Bonjour Xavier,
    Superbe vidéo car effectivement je tourne en rond depuis des années… J’en ai même creusé un trou. Je souhaitais aussi surtout travailler les ghostnotes. Ma main gauche est difficile en indépendance.
    Merci pour le travail et le partage !

    • Bonjour Fabien . J’aime beaucoup ton expression : j’en ai fait un trou 🙂 Très imagé…

      Concernant le fait de t’ouvrir l’esprit et de te débloquer : j’ai conçu cette formation entièrement dans ce sens.
      De très nombreux outils servent à débloquer ces fameux plans que nous répétons sans cesse et qui, comme tu le dis si bien, creusent finalement notre propre tombe de batteur…
      C’est justement en abordant la batterie autrement que l’on parvient à sortir de nos vieux réflexes… et pour ça, je fais des miracles 🙂

      Plus d’infos d’ici quelques jours.

      • Je te suis avec attention 🙂
        Grâce à toi j’espère “groover” !
        (C’est ça ou faire du vaudou pour invoquer l’esprit de James Brown…)
        A très bientôt !

  66. Bonjour Xavier
    c’est un plaisir de suivre tes vidéos tuto.
    Je rencontre plusieurs problèmes en ce moment :
    1- je n’arrive pas à distinguer les roulements effectués en frisé de ceux en moulins, surtout quand c’est rapide à l’oreille
    2-Je rencontre en ce moment des difficultés à jouer des parties basiques à tempo moyen alors que je sens que je progresse dans les parties rapides
    encore merci !

    • Bonjour Philippe. Ce que tu me dis la montre qu’il y a probablement des lacunes dans ta compréhension des techniques batteuristiques.

      Reste bien dispo pour la suite des infos, cela va t’intéresser.

    • Salut Anthony.

      C’est un soucis très très fréquent. Il peut se solutionner sans aucun problème en travaillant sur son ressenti intérieur. Le konokol est un outil très très puissant pour cela, mais il demande une structure et un cadre assez précis .

      Tout est dispo dans la formation….

  67. Bonjour, je reprend la batterie après 30 années d’arrêtre et j’ai repris en octobre dernier. Je suis actuellement à 130bpm en frisé et roulée souhaite monter en vitesse . Cela n’est pas facile. As-tu quelques conseils à me donner pour progresser rapidement?
    D’avance merci
    Cordialement et bonne journée

    • Bonjour Jean Marie. Des conseils, j’en ai des tonnes, mais c’est assez difficile à écrire e quelques lignes de commentaires…

      Le must : suivre l’une de mes formation vidéo… garantie du succès 🙂

  68. Bonjour Xavier je suis attentivement tout le contenu que tu envoi gracieusement sur le net car c’est vraiment très intéressant et très efficace merci beaucoup car tu fait vraiment la différence avec d’autres batteur qui publie également des articles sur le web

  69. Re bonjour Xavier je suis batteur débutant j’ai commencé il y a deux ans et tes infos sur le konoko vont m’aider énormément tu t’en doute. Au delà de la difficulté à utiliser la bonne technique de prise de baguette ses exercices sont magiques pour les breaks encore merci

  70. Bonjour Xavier
    en premier je voudrais souligner toute l’admiration que j’ai pour toi comme batteur. Pour moi tu es l’un des meilleurs batteurs français actuel et cela je le pense très sincèrement.
    Mes lacunes sont : des breaks qui sont souvent les mêmes. j’utilise souvent ceux de la méthode Agostini (malgré en immense respect pour M.Dante Agostini). j’aimerai des breaks avec plus de remplissage de toms ou avec des coups de grosse caisse.
    enfin,je manque d’endurance et de feeling.

    • Merci Hervé. Merci pour tes messages d’encouragement. Ça me fait très plaisir…
      Concernant ton envie de faire des breaks avec plus de remplissage, tu vas être servi si tu te décides à participer à cette formation.
      Littéralement : + de 4000 breaks de batterie détaillé sur 10 mois…
      Concernant ton endurance et le feeling, cela va se faire tout seul en appliquant l’ensemble des exercices que je te prescrirai..

      Tout est pas à pas, et très progressif…

  71. Salut Xavier,
    Je regarde toujours tes vidéo avec beaucoup d’attention. Mon prof me fait travailler sur une méthode qui ressemble beaucoup à la tienne et qu’il appelle la méthode TiKiTaKe. Cela permet d’enrichier son vocabulaire musical.
    Vivement les prochaines vidéos.
    Thierry

    • Bonjour Thierry. Je connais cette méthode. C’est pas mal effectivement.
      Cependant :
      Le konokol est beaucoup, beaucoup plus poussé que le méthode tikitake , et surtout, beaucoup plus logique.

      Avec la façon dont j’ai adapté le konokol pour la batterie, tu as accès à des possibilités infinies. Tout est dans la façon de faire le lien entre les doigtés et les phrasés.
      Ce dernier point est exclusif à ma formation ( unique au monde, et je ne rigole pas). Mais la formation emploie bine d’autres principes inédits qui , mis bout à bout, te donnent enfin une compréhension et une logique de l’instrument libératrice 🙂

  72. Bonjour Xavier,

    Le problème que je rencontre dans ma pratique à la batterie est de pouvoir jouer complètement en place avec du groove sur une bande son ainsi que sur un click ( sur des enregistrements, ma caisse claire est décallé par moment).
    Je souhaite également améliorer ma rapidité et mon endurance en “blast beat” et double pédale dans style de jeu métal.
    Excellent cette découverte en vidéo du konokol!

    Damien

    • Salut Damien . Ton soucis de mise en place de caisse claire montre selon moi une lacune dans le travail de synchronisation de tes membres sur des exercices de base.

      Le truc : retravailler certains exercices clefs très lentement . Surtout ne pas jouer vite… et le soucis se règle en quelques jours/ semaines tout au plus.

      Pour la technique de double pédale, il y a plus d’une heure de vidéo dans la formation ou j’explique en détail les 8 techniques de simple pédale à appliquer aux deux pieds.
      Et aussi tous les autres exercices qui emploient la grosse caisse afin de t’aider à synchroniser tes mouvements. Au bas mot : plus de 4000 exercices sur 10 mois… de quoi faire en somme.

  73. Bonsoir,
    Intéressant en effet le konokol.
    Pour ma part, je rencontre des problèmes “d’originalité” : je joue en groupe (rock plus ou moins énervé) et j’ai hélas l’impression de jouer toujours les mêmes motifs, sans variations dans un même morceau, et donc pas de jolies enchainements.

    • Hello Behash. Soucis très très fréquent. Pour résoudre cela : il faudrait travailler les innombrables possibilités offertes par la konokol afin de renforcer ton sens du rythme.

      Deux points clefs : améliorer ton vocabulaire de base en prenant connaissance de la logique de l’instrument : comment jouer un doigté de 3 coups ou de 5 coups partout sur ta batterie par ex…
      Le soucis des doigtés de 3 e 5 est que : si tu ne ressens pas le rythme ( la structure) suffisamment ancrée en toi pour pouvoir jouer autre chose que le matériel de cette même structure , c’est le plantage assuré… et donc la créativité en prend un coup. et c’est LA que le konokol entre en jeux.

      On travail du 5coups vs 4/4. Après quelques mois : les idées viennent d’elle même. Plus d’infos dans la vidéo 2.

  74. Bonjour et merci pour les conseils
    Perso, les problèmes sont nombreux, notamment les mouvements rapides alternativement sur les différents pads

    • Bonjour Dom. si tu prends le temps de travailler les différents déplacements de façon méthodique et comme je l’explique pas à pas dans cette formation, ton soucis de mouvement rapide disparaitra en quelques mois 🙂

      100% garantie

  75. Bonjour, cela fait que 15 jours que je fais de la batterie mais je vois que j ai un problème à suivre le métronome même à 50 ou trop ou pas assez rapide je dirais souvent trop rapide

    • Salut Christophe. Pour ton soucis de métronome : essaye de jouer un truc vraiment très simple(par exemple 4 coups par bip de metronome ( dgdg) ou le rythme rock tout simple.

      Si tu joues des choses trop compliquées, ce sera beaucoup plus difficile de progresser et de suivre le métronome.
      Donc :

      conseil 1 : simplifier ce que tu joues.
      Conseil 2 : pou travailler 4 coups par temps à du 50 à la noire, multiplie le tempo du métronome par 4 ( 200 à la noire),le métronome te donne ainsi la position exact de chaque coups….

    • Hello Pascal. tu es au bon endroit dans ce cas. des astuces, j’en ai des littéralement des tonnes.

      N’hésites surtout pas à me dire la ou tu coinces le plus… indépendance, breaks de batterie, ou technique…

  76. Bonjour,
    Guitariste depuis l’adolescence, j’ai toujours pris beaucoup de plaisir à tenir les baguettes.
    Puis j’ai franchis le pas sur le tard, dix ans plus tard.
    Je joue maintenant de la batterie depuis une quinzaine d’années.
    Quelques bases m’ont permis de prendre le siège et de jouer en duo avec mon épouse de manière intuitive. J’ai eu peur de perdre le plaisir en m’enfermant dans la technique (chose que j’avais vécu avec la guitare). Et puis nous jouons du …punk rock, post punk je ne sais pas quoi…plutôt minimaliste qui ne requiert pas un haut niveau technique.
    Le problème est la repetitivite de cette intuition. Quelques fois, elle n’est pas là et en concert ou en studio, ça devient compliqué.
    Je travaille avec un nouveau groupe et je m’aperçois que j’ai besoin d’un bagage plus important.
    Je suis donc à la recherche de solutions techniques.
    Voilà donc je tente ?

    • Hello serge. Vu ton parcours, je ne peux que ton conseiller de tenter cette nouvelle approche. Cela te sera profitable autant pour la batterie que pour la guitare….

  77. bonjour Xavier je reprend après 45 ans d’interruption je vais avoir 73 ans la vitesse vient bien mais les breaks passent mal à mon avis donc merci de tes supers conseil et bravo ton jeu de castagnettes avec les baguettes quelle dexté merci encore Yves

  78. Hello Xavier, mon plus gros problème est que je fais quasiment toujours le même break !!! De plus je joue sur vieille batterie pas terrible dans une association. Question : y-a-t’il une différence entre un break et un fill ? Merci.

    • Salut, un break et un fill c’est la même chose. Si tu joues tout le temps les même trucs; c’est du à un manque de vocabulaire.

      Tout ça s’apprend ( comme une nouvelle langue), et ensuite on peut jouer ce qu’on veux… plus d’infos dans quelques jours…

    • Salut Valentin. Pour la grosse caisse, la formation comprends plus d’une heure de vidéos exclusivement axée sur la technique de grosse caisse en plus des centaines d’exercices associés.

      En attendant, lis le guide que tu as du recevoir en posant ton commentaire, cela t’aidera déjà pas mal… mais le top bien entendu c’est de suivre la formation 🙂

      J’enseigne des miracles avec la grosse caisse…

  79. Salut Xavier, merci pour cette vidéo,
    après 25 ans sans jouer je m’y remets mais je peux jouer que 2 heures par semaine et je joue toujours la même chose.
    Je vais essayer d’appliquer ta méthode.
    Encore merci

    • 2h par semaine c’est déjà très très bien , si tu as les idées et la méthode.

      Le must c’est la formation, tu auras de quoi travailler et jouer sans jamais te lasser…

  80. Bonjour Xavier,
    Merci pour les contenus très riches, c’est génial 🙂
    Je n’arrive pas à télécharger le pdf car je ne suis pas tres vidéo malheureusement 😉
    Comment faire stp ?
    Merci d’avance et encore merci pour ta générosité 😉
    Maxime

    • Bonjour Maxime. Tu as du r accéder à la page juste après avoir posté ton commentaire. Fais moi savoir quoi si jamais cela ne fonctionnais pas.

  81. Salut Laurent, j’ai pris des cours de batterie dans les années 80…. Cela fait deux ans que je me suis remis sérieusement sur l’instrument ! J’anime des ateliers rock, enfants et donne des cours de batterie et guitare pour débutants et un peu avancé ! Mes cours d’antan mon pas appris le konocol que je découvre !!! Désireux d’obtenir les pdf ! Mon jeu de batterie est très marqué Boham avec un bon coup de grosse caisse et le sens de la syncope ! Manque juste une peu de vitesse sur mes roulements ! Musicalement;

  82. Bonjour Xavier, je pratique la batterie depuis quelques années Mais je ne progresse pas, surtout au niveau vitesse de roulement et doubles croches de grosse caisse.
    En mm tps je sais que je ne travaille pas assez.
    Cependant j’ai bien analysé la prise de la baguette en pince comme tu le montres et ça m’a débloqué qqch. que je n’avais jamais lu nulle part.
    Merci beaucoup à toi

    • Merci à toi pour ton message Rodolphe.
      Dans la formation, il y a moultes trucs que j’explique et dont tu n’entendras jamais parler nul part. cela concerne autant la rapidité et la technique que les rythmes et la créativité.

      Si j’ai pu t’aider avec un simple guide, imagine avec une formation complète 🙂

      Merci pour ton implication et regarde bine la vidéo 2, tu vas découvrir pleins de trucs en Or…

  83. Bonjour Xavier.
    Ma principale difficulté réside dans un bras (gauche) très faible au point d’entrainer de grosses différences de sons entre mes coups. Y-a-t-il des méthodes efficaces pour gagner en aisance avec ce maudit bras ?
    Merci beaucoup

    • Hello Steve et merci pour ton message. Oui il existe une méthode : le truc c’est de ne pas te focaliser sur ta faiblesse, mais sur ta force ( ton bras droit).

      Si tu diriges tes mouvements en ayant en tête que le bras droit va tirer le gauche tu as tout gagné…

    • Bonjour Niko et merci pour ton message. TOUS les batteurs rencontrent ce soucis un jour ou l’autre.
      Tu peux résoudre en ça en travaillant ta pulsation interne grâce à un petit jeu rythmique qui consiste à chanter tout ce qui n’est pas groupé par temps.

      Par ex : du 3 vs 4 et retomber sur l. Petit à petit, on rend les exercices un peu plus compliqués jusqu’à arriver à la liberté totale d’improvisation que je joue et démontre dans ces vidéos.

      La méthode dois être précise pour qu’elle fonctionne. C’est d’ailleurs l’objet de cette formation online. Regarde bien les 2 autres vidéos si tu es intéressé…

  84. Salut Xavier et merci pour cette video vraiment interessante.
    Je cherche a developper ma creativite, pas facile du tout pour moi… Un de mes points faibles egalement est le travail du finger control et mes roulés qui sont vraiment pas propres, ca fait environ un an que je travaille ca (j’ai 2 ans de batterie) mais ca ne vient que tres lentement!!
    La formation dont tu fais reference est encore disponible quelque part? Y a t’il un lien avec ta formation memcell?
    Merci bcp

    • Bonjour François. La formation batteur pro lié au konokol n’est pas en lien avec Memcell.

      Elle te sera proposé d’ici quelques jours… “memcell” c’est pour l’indépendance, “formation batteur pro” pour la technique et la vitesse ( le finger control entre autre).

  85. Bonjour Xavier,

    Ca fait presque 20 ans que je joue de la batterie. Mais j’ai l’impression qu’en terme de créativité je n’ai pas progressé depuis mes début. Quand je suis seul chez moi j’arrive à me lâcher et parfois trouver des nouveaux breaks. Mais au moment de jouer en groupe, je reste sur mes valeurs sûres : 2 coups de caisse clair, et le break est passé. En fait je pense que je n’arrive pas à prendre mes repères pour m’assurer de retomber sur le 1er temps. Donc je n’ose pas proposer des nouvelles choses au risque de déstabiliser les autres musiciens, et foirer le morceau.

    • C’est courant Thierry. Je faisais la même chose que toi. Je jouais depuis 10 ans, et je faisais toujours le même : poum tchack.

      Et puis boum, le déclic : travailler son ressenti interne du rythme.

      Le konokol est entré en jeu et ce fut une révélation. Jouer en groupe c’est paralysant car on veut bine faire, et la pression est la.
      Si la méthode t’intéresse : début de l’aventure d’ici quelques jours.

  86. Bonjour Xavier,

    J’ai débuté la batterie il y a 4 ans et je manque d’inspiration et de créativité pour les breaks.
    Je vais tester la méthode konokol que je trouve très intéressante.
    Merci pour cette vidéo
    Fred

    • Avec plaisir Fred. La méthode konokol permet de créer une infinite d’exercices. C’est pour cette raison que j’ai tout listé dans la formation, classé par difficulté croissante…Début des inscriptions d’ici quelques jours.

  87. Bonjour,

    Je vais essayer le Konokol, très vite.
    J’ai bien compris l’intérêt de sortir des nombres pairs pour aller voir du coté obscur des impairs !
    Merci pour cette technique
    j’ai hâte de voir la suite des vidéos
    Philippe

    • Comme tu le dis si bien, c’est une question de vocabulaire. Avant d’apprendre les mots pour parler une nouvelle langue, il faut pour la batterie apprendre un tout nouvel alphabet. Celui ci te permettra de débloquer tes idées et d’enfin parvenir à sortir de tes idées répétitives…

  88. Bonjour xavier.

    Voilà il y as peu que j’ai débuté la batterie et je n’arrive pas à travailler l’indépendance, la vitesse les roulés entre autre. C’est vrai que depuis un petit moment je ne travaille pas assez, because trop de choses a régler, mais j’aimerais quand même avoir votre avis et ce que je peut faire pour y remédier assez rapidement. Par avance mer i.

    • Bonjour Eric. c’est probablement car tu ne sais pas comment travailler le choses avec efficacité sans perdre un temps précieux. Je détaille tout pas à pas dans la formation.

  89. Je suis a la retraite depuis un an et j’avais fait de la batterie il y a 40 ans ou on faisait du binaire essentiellement Bal
    Aujourdhui plus de temps je rejoue avec un groupe mais j ai du mal avec le ternaire et surtout des morceaux me paraissent inacessibles

  90. Bonjour j’ai 58 ans et suis batteur depuis 1 an ma principale difficulté actuellement c’est de me repérer dans le morceau de commencer et conclure mes fill et breack au bon moment.
    Merci

    • Bonjour Fabrice.Cela s’apprend. C’est normal quand on débute. Le soucis, c’est que la majorité des écoles de batterie ne t’enseigneront pas comment faire, parce qu’ils ont tous la croyance que l’on est soit née avec, ou que l’on est doué pour la musique. c’est totalement faux; bien entendu, cela demande du travail, mais je fait des miracles avec les élèves 🙂

  91. super idée pour placer des groupes de notes qui se décalent par rapport au temps. De plus le Konokol peut être utile pour travailler sans batterie, et lors d’insomnies!!! royal!

    merci pour ce partage

  92. effectivement ,je joue souvent sur la base 4X4 .le taki takite m’interesse vraiment.Je suis en vacances et dés que je rentre j’essaei le konokol (oui ok mais peut etre pas à ce tempo quand même).
    convaincu,super vidéo!
    jmtiss

  93. Bonjour Xavier,

    Une de mes difficultés est de manquer de précision rythmique lorsque je joue des fills avec des silences ( quart de soupir surtout ). Le Konocol peut-il réellement m’aider ?

    • Oui : à coup sur. Notamment en travaillant la technique du décalage rythmique et mélodique associé au konokol ( hyper puissant comme approche).

      J’aborde ce sujet précis dés le cours 5.

  94. Malheureusement je suis batteur (au féminin) dans une formation harmonie avec une vingtaine de cuivres et bois et tout comme toi dès lors ou je vois break sur une partition c’est juste l’horreur, de grandes difficultés à retomber sur mon premier temps à moins de faire des breaks très simplistes. Ceci dit j’aimerai vraiment progresser à ce niveau alors grâce à ta vidéo je vais tester celà très vite .. en espérant à terme surprendre mon chef d’orchestre !!

  95. Bonjour,

    Je joue de la batterie depuis 10 ans dans différents groupes. Je me sens bridé assez souvent dans la pratique des morceaux, car je voudrais improviser quelques breaks ou transitions, mais je reste un peu prisonnier de rythmes basiques appris, et je manque donc de créativité.

    Merci.

  96. Bonjour,
    Je joue de la batterie en autodidacte. J’ai du mal à progresser notamment en ce qui concerne les roulements (vitesse), rapidité de déplacement sur les différents éléments de la batterie, et les techniques de grosse caisse.

    • Hello Philippe. Les roulements et la technique de grosse caisse, il y a littéralement + de 4 heures de vidéos rien que sur ces deux sujets au sein de la formation.
      Sans compter le reste qui concerne le travail du rythme…

  97. Salut Xavier,

    Et bien, si je devais identifier la “the” difficulté pour moi, ce serait d’avoir souvent trop d’idées qui jaillissent dans mon esprit, ou peut-être plutôt d’avoir trop de “pulsions rythmiques” contradictoires, et de m’emmêler les pinceaux, au moment de passer à l’acte, parce que physiquement, au niveau du geste, on est bien obligé de trancher, de faire un choix, si bien qu’au final, le corps se tend et se débat pour jouer quelque chose de “propre”, de précis, de groove et de fluide quoi.
    Voilà…

    Merci pour tes vidéos !

    Math

    • Hello Math. Cela provient d’un manque de clarté dans tes idées : il faut faire le lien entre le doigté que tu veux jouer et la phrase qui sortira infine sur ton instrument une fois que tu auras choisi ce doigté.

      Ici, dans ma méthode : un doigté c’est une phrase rythmique. Chaque doigté” correspond à un rythme qu’il faut savoir orchestrer et déplacer sur l’instrument librement. En comprenant et en ingérant étapes par étapes comment est construit la logique de ton instrument lié à chaque doigté, tu choisiras d’instinct le meilleur doigté pour jouer les idées qui te viendront naturellement.

      ON pourrait aussi comparer ton soucis au peintre amateur qui visualise un tableau pleins de couleurs, mais qui infine ne peux pas dessiner correctement au crayon noir les grandes lignes de son idée.
      Il faut avoir ingéré le vocabulaire et les lettres nécessaires aux phrases que l’on voudrait jouer sur l’instrument. C’est pour cette raison que j’ai fait ce ” dictionnaire ” rythmique qui simplifie grandement les choses… avec la bonne théorie ( pas de solfège par ex) et la bonne méthode que j’ai détaillé pas à pas au sein de cette formation, je fais des miracles au prêt de mes élèves ( cf voir les témoignages, ils parlent d’eux même) ….

  98. Salut Xavier,
    J’ai pris quelques cours quand j’avais 20 ans puis j’ai posé les baguettes pendant quelques années.
    Je travaille des rudiments depuis 2 ans et j’ai l’impression de ne pas avancer efficacement.
    Voilà.

    • Hello. C’est courant. Le travail des rudiments ( et uniquement des rudiments sans travailler le reste) pourrait se comparer au travail d’un maçon qui se contenterait de fabriquer du ciment sans disposer des briques, ni des plans.

      Tu ne sais tout simplement pas quoi en faire. La clef, c’est de savoir comment appliquer ces rudiments en fonction du contexte rythmique. Et de connaitre mes clefs qui te permettront par la suite d’accéder à d’autres techniques plus utiles que les rudiments.

  99. Bjr Xavier , interessant , mais j ne comprends pas trop comment tu decomposes les temps ;est ce que chaque syllabe Ta KI … correspond a une double croche?et de ce fait en 4×4 tu joues 2 fois TaKi TaKite Ta Kite?j espere que tu me comprends

    • Bonjour Patrick. En fait cela dépend de l’exercice travaillé. Ici, le taki correpond à 2 croches, le takidimi à quatre doubles croches.

      Mais cela peu changer en fonction de l’exercice que l’on souhaite travailler. Bine entendu, tout est détaillé de A à Z au sein même de l’espace de formation.

    • C’est probablement parce que tu ne sais pas quoi travailler… on perd sa motivation quand on se sent perdu dans la marche à suivre… que le chemin est trop complexe ou nous parait hors de portée. Pour résoudre cela, le meilleur truc, c’est de suivre une formation…

    • Bonjour Claude. C’est très courant. Il y a de nombreuses raisons à ce soucis. J’analyse toutes ces raisons dans la formation… Démarrage de l’aventure d’ici quelques jours.

  100. Bonjour,

    Merci, pour les videos, moi ce qui me bloque c’est que je joue toujour la m^eme chose

    Je reste bloqué sur les bases et ce que je connais

    Cordialement

  101. Bonjour Xavier, les meilleurs infos que j’ai eu . Du travail pour une vie mais dans le plaisir.Bossez son instrument en chantant et profitez des temps d’attentes pour le faire ,un conseil en or.Cordialement.Jean-Michel.

  102. Bonjour,

    Super vidéo !
    Cela fait maintenant 2 ans que je fais de la batterie et je n’arrive toujours pas à me laisser aller et à improviser. J’espère que tes conseils vont m’aider. Je manque également de temps, pourtant j’essaie de “taper” sur tout dès que je peux.

    Merci pour tous tes conseils

  103. Salut xavier
    J ai vraiment aimé ta vidéo moi xa fait plus de 5 ans que j ai commencé la batterie j’ai remarqué que j ai beaucoup de problèmes au niveau de la concentration quand j joue il peut m arriver d oublier la notion du temps et de me mélanger les pinceaux

  104. Salut Xavier. Super vidéo qui donne vraiment envie d’explorer la méthode konokol ! Je débute la batterie (9 mois) et prend des cours selon la méthode Agostini, bien sûr j’ai encore énormément de choses à voir et de travail, mais ton approche ouvre des perspectives immenses et complémentaires en terme de jeu et de créativité ! Merci pour ces conseils. Peut-être je reviendrai vers toi pour une formation dans quelques temps 😉

  105. Salut Xavier,
    D’abord bravo et merci.
    Moi, j’ai 44 ans et suis musicien depuis mon enfance. Je tappe sur une batterie sporadiquement depuis plus de 20 ans et je viens de passer le pas en acquérant une Alesis Surge afin de devenir un vrai batteur. Pour l’instant, je rencontre des difficultés de motricité normales, dissociation main droite, pied droit, maitrise nuance frappe main gauche… Je fais le boulot, ça vient lentement, mais tes vidéos sont très enthousiasmantes et riches.

  106. Mes difficultés sont la technique ( mes poignets ne sont pas assez souples…pour les “roulés”.. pas évident, ainsi que les coordinations( pieds/mains) pour plus de declinaisons

    • Tout et expliqué en long en large au sein de la formation afin de débloquer la technique.

      Il y a de nombreux cours qui traitent de ce sujet au sein du portail.

  107. Merci Xavier pour l’astuce du konokol..!ais j’ai une difficulté majeure quand je joue de la batterie avec partition, c’est le problème du solfège rythmique et quelques difficultés quand je travaille l’indépendance et la coordination de mes membres. Et j’arrive pas garder le tempo stable quand je joue. Tu n’aurai pas des astuces et quelques exercices efficace a me donner pour régler ce problème.!😥

  108. Bonsoir Xavier,
    me voilà replongé en 2004 à La Marlagne où tu nous avais initié à cette technique. J’avais énormément apprécié cette approche, mais je n’avais pas pu trop la mettre en pratique sans le support adéquat.
    Voilà donc une vidéo qui tombe à point pour me remémorer les bienfaits de cette démarche musicale.
    Un grand merci pour ta pédagogie.
    A+
    Christian

  109. Bonjour premièrement un énorme merci pour cette vidéo et tout le contenu proposé. Le souci que je rencontre est l’impression de m’emballer et de ne pas retomber sur le temps après le fill. Encore merci pour ton aide.

      • Bonjour bravo vos vidéos sont cool pour bien bosser à la retraite j ‘ ai le temps d’ en profiter
        Batteur amateur gaucher j ‘ ai commencé sur une batterie de droitier sur laquelle j ‘ ai tout de suite joué comme un droitier sentant seulement les break à gauche du moins attaquant les break à la main gauche et jouant comme ça depuis me débrouillant avec ce défaut…et une main gauche plutôt plus à l ‘ aise… dois- je . Reprendre ou pas reprendre à zér.o ?

        • Tu es ce que l’on appelle un batteur hybride. A toi de voir si tu te sens limité dans ta technique.

          Il existe le jeu open handed qui te permet de jouer comme un droitier sur une batterie de gauché pour les rythmes ( en jouant avec les mains décroisés , main droite sur le charlet, main gauche sur la caisse claire.

          Il est clair cependant que si tu joues avec une batterie monté en droitier, cela sera difficile de jouer la plupart des techniques employant les toms à cause de la difficulté d’accès au tom 2 et aux toms basses.

          Un membre de la formation est dans ton cas, c’est Jean qui témoigne dans les vidéos.

  110. Salut Xavier, merci pour cette vidéo. Tout d’abord je connais les doigtés bâtons mêlés , roulés moulins je lis également le solfège rythmique . Évidemment moins évident d’orchestrer tous ça sur la batterie ainsi que les mesures asymétriques ou le mélange des débits pour que cela sonne correctement.

    • Bonjour, Marco, ces doigtés sont une petite partie de ce que tu peux jouer sur la batterie, il en existe en fait 5 et seulement 5 que tu peux combiner pour former toutes les autres combinaisons de doigtés .

      J’ai justement axé la formation sur l’orchestration des doigtés sur la batterie ( pas à pas) et sur les mélanges de débits associés à ces doigtés. C’est redoutablement efficace.

      Tout est dans la formation.

  111. Bonjour, moi c est avec des problèmes de roulement, main gauche faible ,tenue de baguettes main gauche, également les bras et fills en vitesse sur certaines titres trop compliqués

    • Bonjour Philippe.

      Ce que tu décris comme problème semble provenir d’un déséquilibre entre la technique de tes deux mains. L’un des secrets est d’utiliser ta main directrice pour outrepasser cette limite avec ta main faible.

      Comme si tu tirai ta main faible vers l’avant avec la forte. Pour cela, il y a des techniques spéciales et des doigtés adaptés, et une méthode de travail spécifique qui te permet d’exploser tes limites techniques aux deux mains.

      Tout est dans la formation.

    • Merci Pascale La formation fonctionne en effet très bien pour ceux qui ne jouent que de la caisse claire.

      C’est d’ailleurs une excellente porte d’entrée pour aborder la batterie, c’est même comme ça que j’ai commencé.

  112. Bonjour Xavier,
    Merci pour tous ces conseils et méthodes que tu diffuses au travers de ton site.
    Débutant depuis 4 mois, je dois dire que la mine d’information que tu fournis est difficile à exploiter car volumineuse. Il me faut hiérarchiser et ordonner les différents items si je veux avancer. Et c’est là ma question : parmi tous ces conseils et méthodes, penses-tu qu’il soit possible d’établir un programme logique de progression qui tiendrait compte du temps de disponibilité quotidien ou hebdomadaire de l’apprenti débutant en fonction des incontournables nécessaires au développement du jeu ?
    Encore merci et désolé pour la longueur de la question.

    • Bonjour Nicolas.

      C’est normal, le blog est construit pour donner un max d’infos à l’ensemble des niveaux des batteurs.

      La formation que je propose n’a rien avoir. Tout et organisé de l’étape A à l’étape Z, avec 3 niveaux de difficultés en fonction des exercices et des indications sur quels exercices jouer avant d’en tester un autre.

      C’est une construction en pyramide inversée, avec des exercices de bases située à la pointe de cette pyramide (en bas donc) qui te permettent d’accéder aux étages supérieurs une fois maitrisés.
      Plus tu montes d’étages, et plus tu as facilement accès aux nouveaux exercices. Et plus tu as de choix dans les exercices accessibles.

      C’est le coeur même de la formation construit en 50 cours ( 10 mois de formation).

  113. Bonjour,
    J’aimerais avoir plus de détail dans mon jeu main gauche (notes fantômes sur cc) dans les tempos plus élevé et aussi plus de créativité dans les fils. Je ne comprends pas tb comment suivre vos cours

    • Bonjour Patrick. Les inscriptions aux cours s’ouvriront d’ici quelques jours. tu recevras un mail à ce sujet avec un lien.

      Concernant les doigtés de la main gauche, ils y sont tous dans la formation.

    • Bonjour Patrick. Les inscriptions se font durant 5 jours. Pour suivre les cours, il suffit de s’y inscrire via un lien que tu recevras d’ici quelques jours dans tes mails.

      Concernant la main gauche, il y a des doigtés redoutables pour la travailler. Tout est expliqué dans la formation.

  114. Bonjour Xavier.
    GRAND MERCI à toi pour tous ces conseils. Je me suis mis à la batterie, il y a 5 ans. J’ai pris des cours pendant 2 ans dans un atelier musical mais pour des raisons professionnelles, j’ai dû mettre les cours de côté et cela fait donc 3 ans que je bosse tout…mais d’oreille. J’ai l’impression de tourner en rond dans mes rythmes, mes break, mon jeu n’est pas fluide et manque de groove. Même si je joue dans un p’ti groupe avec des amis, je reste déçu de ma façon de jouer. Depuis que j’ai découvert tes vidéos ça m’a reboosté. Ta vidéo sur les doubles coups frappés à la grosse caisse et celle-ci sur le konokol me sont d’une grande utilité et agrémentent considérablement mon jeu même si pour le moment je manque un peu de dextérité pour mettre en pratique tous tes conseils. ENCORE MERCI.
    Pourrais-tu me conseiller sur la technique du CHABADA en jazz ainsi que sur la construction d’un break et d’une impro jazz. Par avance MERCI.

    Le Bonjour de l’île de La Réunion.

    • Bonjour Vincent. Si tu tournes en rond, c’est tout à fait normal. Je te conseille vivement d’envisager cette formation sur le konokol. elle fait des miracles. Pour le Jazz, je donne une autre formation qui aborde ce sujet.

  115. Bonjour Xavier

    je viens de reprendre la batterie après 15 ans d’arrêt. j’ ai du mal avec le kenokol et un problème de vitesse de la main gauche. Que me conseilles-tu.
    Merci

    • Bonjour Bruno. Le konokol est ici présenté très très succinctement. Dans la formation , je dispense tout cela et beaucoup d’autres choses sur 10 mois. Cela te permet de bine délier la main gauche et surtout d’apprivoiser de nombreuses choses pas à pas.

      Infine, tu pourras accéder à une multitudes de choses qui pour l’instant, restent probablement nébuleuses pour toi. Le but étant de prendre du plaisir à jouer de son instrument en apprenant des exercices amusants et gratifiants..

  116. Bonjour
    Mon probleme principal en tant que debutant ,c est de me servir correctement de mes mains
    Je pratique en moyenne 1h30 a 2h par joir et mes mains surtout la gauche continue a frapper ou elle veut,je n arrive pas a la rendre ferme et precise

  117. Bonjour, Forcemment l’association du rythme à la musique. Et puis comment trouver ce qu’il fait jpuer à la Batterie pour accompagner une musique. Et mémoriser tout ça ! Bonne journée.

  118. Salut Xavier,
    D’abord bravo pour tout le job fourni sur ton site !
    Je m’appelle Yannick, j’ai 50ans et je viens de réaliser un rêve d’ado en achetant une batterie. J’ai une formation de claviériste a la base mais je ne joue plus. Le solfège rhytmique me sert pas mal. Je transcris des parties batterie de morceaux connus sur Musescore. Mais pour la partie pratique de la batterie, je ne sais pas pour où commencer la formation…

    • Hello Yannick. La formation batteur pro explique justement toute la logique pratique de l’instrument.

      C’est quasi fait pour toi… en plus comme tu joues déja d’un autre instrument, elle te sera également utile pour tes autres disciplines…

  119. Salut Xavier et merci pour ces premiers conseils. Beaucoup plus agréable de chanter le rythme de cette manière qu’en comptant les temps !
    Je commence la batterie depuis quelques moi et on m’a conseillé de travailler le plus tôt possible en jeu ouvert. Ce que je fais depuis 2 mois.Que penses tu de cette technique qui semble, à première vue, bien plus cohérente et pourtant très peu de batteurs l’utilisent. Merci pour ce que tu nous apportes !

    • Bonjour Maxime.

      Elle n’est pas forcément recommandée, notamment car elle te bloque dans l’accès aux toms pour faire des breaks de batterie. Tu dois adapter tous tes doigtés car c’est ta main faible qui commencera chaque mouvement et pas ta main forte.

      Donc clairement : je ne recommande pas pour débuter… mais pour les avancés uniquement.

  120. Bonjour,

    Je suis débutant à la batterie et j’apprécie beaucoup tes vidéos. Ils m’aident beaucoup à progresser ! J’ai encore beaucoup à apprendre afin d’être plus fluide dans mes coups! Bien hâte de recevoir ton contenu qui me fait avancer beaucoup plus rapidement.

  121. Bonjour. Super ton travail. Me concernant je lis correctement et j’écris aussi c’est à dire que je retranscrit. Par contre mon soucis cest le vocabulaire que je pense ne pas avoir. Cest pour cela que je préfère lire ou lorsque je joue sans partition je pense jouer des choses trop simples tant les rythmes que les breaks

    • Hello Gino.

      Tu fait partie des nombreux batteurs qui comme moi ne savaient pas quoi jouer sans partitions. Je pense que la formation est faite pour toi 🙂

  122. Bonjour,
    Je débute la batterie en autodidacte, à la recherche d’une méthode qui me permettra d’avancer et me faire plaisir.
    J’ai joué d’autres instruments et connais un peu la musique.

  123. Waoo jusqu’ici ça marche hum il y du talent.mon difficultés et que je n’a arrivé pas à comprendre le clé au le porter la différence entre les tom et gros

  124. Bonjour ,
    je joue depuis quelques mois . Mes 2 principaux soucis , à l’heure actuelle , sont :
    – la qualité de ma pince main gauche quand le rythme devient élevé (+ 120 bpm), la baguette glisse ou on je commence à avoir une contraction du muscle .
    Le deuxième problème que je rencontre est de parvenir à être bien synchrone avec les différents rythmes sur lesquels je m’entraîne

    • Super Luc. Si tu rencontres des soucis de pince, saches que j’ai tout un chapitre à ce sujet dans la formation. Et pour synchroniser parfaitement tes rythmes, le konokol reste un must !

  125. Merci pour ce vocabulaire qui je l’espère me permettra en tant que débutant de varier mes breaks. Et j’attends tes prochaines idées car ma technique ne demande que des bonnes infos.

  126. Hello Laurent,
    Très intéressante cette vidéo. Je débute l’instrument en autodidacte, et même si j’arrive à jouer déjà quelques trucs, j’ai parfois peur de prendre de mauvaises habitudes ou de “louper” certaines bases importantes. Mais surtout j’ai beaucoup de mal à sortir du jeu en 4×4, donc ton astuce du Konokol me parle assez.
    Merci pour ça !

    • Avec plaisir 🙂 La formation fait également le point sur Tous les trucs indispensables à ne pas oublier afin de corriger ta technique.
      C’est hyper complet, et en plus avec le konokol, c’est radicalement novateur. Dispo d’ici quelques jours.

  127. Je suis tres heureux de commencer a suivre a cette formation, je crois que ça va beaucoup m’aider a faireface ames problemes depuis toujours. Merci Xavier.
    mon plus grand probleme c’est avec mon pied droit les doubles , les triples coups sont tres difficils pour moi.

  128. Bonjour,
    Effectivement je me reconnais sur les principaux défauts du débutant autodidacte. Le plus grand est d’avoir le sentiment d’être en décaler lorsque je reprend un rythme après avoir joué un fill ou lorsque je change de rythme… et l’impro, une vraie catastrophe 🙁

    • Hello Alain et merci pour ton témoignage. Je te rassure : je suis passé par la.

      Et avec la bonne méthode, on peux tout à fait apprendre cela sans aucun soucis.

      Tout est dans la formation..

  129. Bonjour Xavier,
    Merci pour cette vidéo et cette étonnante mais géniale astuce Konokol. Elle me permet de comprendre d’ailleurs la construction de breaks que je peux voir, sans la partition associée.
    Pour ma part, j’ai 2 mois de pratique…. donc problèmes d’indépendances. Je m’éclate malgré tout, en n’étant pas mécontent de mon tempo sur les rythmes (vs métronome) mais j’ ai en effet du mal à être sur le tempo à la fin d’un break. Mais ça viendra.
    Merci encore aussi pour tes vidéos YouTube et guides

  130. Hello moi aussi quelques soucis comme ceux que tu as cités l’idée du changé c’est top.je pense m’en servir des aujourd’hui pour l’exercice au pad (✿^‿^)

  131. Bonjour à tous , moi mon problème à la batterie est que je me frustre, qu’on je fais des exercices et que sa n’aboutit à rien , et j’ai vraiment envie de connaître beaucoup de breaks et de passage merci d’avance Xavier

  132. C’est vraiment très intéressant comme approche pour développer sa rythmique en mélangeant des frisés, roulés et paradidles. En plaçant des accent avec les coupes droite ou gauche, ça peut devenir encore plus cool.
    Mon Pb à moi est que je manque de temps pour pratiquer et pour ne rien arranger, une opération des canaux carpiens se profile d’ici 1 mois :/. Du coup, je risque de me retrouver un peu avec rien à faire pendant repos post-op. Je pensai bosser ma main faible et mes pieds. En examinant ton approche, je pourrai faire du konokol au pied avec le charley et la GC. A condition de rester sur un tempo raisonnable. Est-ce que tu penses que c’est une bonne idée et est-ce que cela ne risque pas de perturber l’équilibre pied fort “guide” / pied faible “suiveur” ?
    Merci

  133. bonjour xavier les trois video m interesse car je me suis aperçu que je n avais pas de langage pour faire des break de 16 mesures de 32 mesures donc j ai besoin pour jouer du jazz je joue avec un groupe d une école de lyon j ai 64 an

  134. Bonjour Xavier,
    Merci pour cette vidéo très instructive.
    Personnellement, une de mes grosses difficultés est de retenir les cycles ou les différentes partie d’une chanson et de les enchaîner correctement même si je peut bien les connaitre de manière séparée ou isolée.
    Bien à toi.
    Mennad.

  135. bonjour Xavier.Très intéressé par cette vidéo.Vivement la suite.J’apprends la batterie depuis plusieurs années.Enseignement très technique ( agostini) mais pas de jeu d’accompagnement.je m’ennuie un peu!
    gilles

  136. Bonjour Xavier, super ton approche!! Je me retrouve totalement dans ce problème de créativité. Je suis dans un groupe de funk depuis peu (compos exclusivement). J’ai le sentiment de savoir comment faire sonner le morceau mais malgré tout j’ai le sentiment de ne pas réussir à m’exprimer, toujours limiter aux plans classiques, surtout mes breaks qui ne sonnent pas terrible…

  137. salut je m’ajoute à cette liste .. je sui percussionniste et je me suis mis à la batterie il y a pile un an .. je commence à bien tapoter je suis très content mais n effet mes riffs sont un peu toujours les mêmes j’ai du mal à être créatif .. apparemment rien d’anormal si on regarde ta vidéo donc merci pour tout .. Chris

    • Salut Chris.

      Tout à fait, rien d’anormal. C’est une erreur commune que la majorité des batteurs font. Il y a heureusement des solutions qui permettent de s’épanouir librement suer l’instrument. Plus d’infos d’ici quelques jours.

  138. J’ai commencé tout seul ado à jouer et après une coupure de 30 ans je m’y remet donc manque de bases 🙂 manque de rythme en général bref je suis motivé pour progresser

  139. Bonjour, tout cela me semble très novateur et devrait pouvoir aider nombre de batteurs “timides”, comme moi, qui n’osent pas vraiment se lancer.

  140. Bonjour, j’ai 41 ans et j’ai débuté la batterie il y a deux mois. Je pense qu’il est un peu tôt pour moi de parler de mes difficultés puisque tout est difficile au début. Plus sérieusement je suis ces formations depuis le début et elles m’aident énormément car parallèlement aux exercices conseillés, je travaille sur quelques chansons qui ne sont pas forcément évidente pour un débutant mais je trouve que ma progression est plutôt linéaire et rassurante. Merci pour cette formation indispensable pour un novice tel que moi.

  141. Bien la vidéo. au fait moi ma difficulté particulière est que je n’arrive pas à jouer avec partition et j’aimerais apprendre à déchiffrer une partition de batterie et apprendre à compter le temps comme il faut selon chaque rythme.

  142. Bonjour Xavier.
    Merci pour ce travail. Ça m’aide beaucoup. Le problème est que j’ai une assez bonne oreille mais je m’en sert trop. Du coup, je suis largué sur une partition. J’y travaille, promis…

  143. Bonjour Xavier!
    Tout d’abord un grand bravo pour toutes tes transmissions qui sont très précieuses. Je suis moi même batteur professionnel et prof de batterie et je suis toujours à la recherche de nouvelles idées pour avancer et parfaire ma pédagogie.
    Aurais tu une page de langage type du konokol à transmettre en PDF, et aussi je veux bien le lien PDF de cette dernière vidéo. Et pour finir pourrais-tu m’en dire plus sur ta formation online? Ca peut m’intéresser!
    Bien à toi,
    Laurent BESCH

  144. Bonjour Xavier. très bonne vidéo. pour ma part je ne prend pas assez l’habitude de travailler sur le pad. cette méthode konokol est révolutionnaire.
    meilleurs voeux à toi

  145. Bonjour,
    Je viens de visionner votre vidéo. Pour être honnête je ne peux pas réellement comparer avec une autre technique. La raison est la suivante, je suis plus que débutant (j’ai commencé il n’y a que quelques heures). Donc ma question est: votre méthode convient elle à ma situation.
    Bonne fin de journée
    Phil

  146. Bonjour.
    Merci pour ces vidéos très intéressante. Je débute et mon soucis est de savoir quand commencer les breaks. Je me laisse emporter par le rythme de base. Merci

  147. Bonjour Xavier, merci beaucoup de partager votre expérience avec nous. Mon parcours est très haché et ce depuis toujours, mon cursus est loin d’être classique, beaucoup d’interruption et très peu de travail derrière l’instrument à la maison. Hormis durant deux ans 2 h par jour tous les jours. J’ai commencé à jouer avec des cassettes et des vinyls d’oreille, en tachant d’être dans le style. J’ai fait mes premiers bals à 11 ans. Puis quelques groupes à l’adolescence. Bien des années plus tard j’ai pris des cours durant 7 ans, tout en faisant partie d’autres groupe (compos et majoritairement reprises). J’ai le sens du rythme, mais mon niveau de solfège rythmique et donc de technique est très faible car ayant l’habitude de jouer, je trouve ça tellement ennuyeux… J’ai mes “propres” fills, mais ça me vient à l’instinct, je suis incapable d’expliquer ce que je fait et évidement, c’est toujours les mêmes ! Je manque d’indépendance au pied gauche surtout. J’ai joué de la percussion mandingue aux dununs, principalement kenkeni et dununba ensemble (durant 5 ans pour accompagner des cours de danse africaine) et pourtant je suis incapable de faire un roulement de caisse claire 🙁 Bref, j’ai 54 ans et j’aimerai vraiment pouvoir progresser un petit peu 😉

  148. Salut Xavier,
    Mon problème c’est que j’anticipe trop le break dans ma tête ce qui rend l’enchaînement trop scolaire et parfois hors du tempo.
    Merci pour tes conseils

    • C’est un problème fréquent, mais qui peux se résoudre sans aucun soucis avec la méthode que j’ai développé, et un peu de persévérance.

  149. Salut Xavier
    Merci pour cette méthode indienne , je vais la mettre en pratique car en augmentant ma vitesse j’ai tendance à perdre le fil !

    • Excellent idée. La formation va beaucoup pus loin et est beaucoup plus détaillé que ce que j’explique ici très rapidement. Plus d’infos d’ici quelques jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *